Vins et spiritueux à LANDERNEAU2018-11-18T10:47:22+00:00

Bienvenue !

Vente de vins fins et produits d’épicerie fine à Landerneau. Thés, fromages, cadeaux…

     

Adieu, dit le renard. Voici mon secret.
Il est très simple : On ne voit bien qu’avec le coeur.
L’essentiel est invisible pour les yeux.
L’essentiel est invisible pour les yeux, répéta le petit prince, afin de se souvenir.

Sans doute, vous demandez vous ce que vient faire cet extrait du Petit Prince en page de présentation du site du Vin Divin ? Deux raisons ont guidé mon choix. D’une part, j’apprécie Antoine de Saint Exupéry, et le Petit Prince fait partie de mes livres de chevet, et d’autre part, j’aime beaucoup cette notion d’essentiel, qui correspond assez bien à ma philosophie de la vie.

Le dictionnaire définit l’essentiel de la manière suivante : point le plus important, le principal.

Mais comment dire l’essentiel de mon métier, l’essentiel de mes atouts ?

L’essentiel, est ce cette passion pour ce métier que j’exerce avec le même enthousiasme qu’au premier jour ?

L’essentiel, est ce cette maîtrise des articles présentés, qui me permet de sauter prestement d’un Champagne millésimé à un vin de pays du Languedoc, en passant par l’Argentine et ses vignes les plus hautes du monde ?

L’essentiel, est il dans le fait que je joue un rôle dans l’animation d’un quartier de Landerneau, riche de maisons médiévales proches du Pont Habité, qui fêtera bientôt ses 500 ans ?

L’essentiel est il dans la satisfaction ressentie à l’idée d’être un contributeur de lien social, en commercialisant du vin, produit éminemment convivial, que l’on partage avec des copains, des amis…et alors que la tendance est au repli sur soi ?

Il y a sans doute un peu de tout cela.

Je n’oublie pas que j’ai le bonheur de proposer des produits festifs, et je m’attache jour après jour à en développer la gamme. Des vins bien sûr, de France et de Navarre, pour tous les goûts, des alcools, du thé, du café, des confiseries et amuse-gueule, des conserves diverses, des fromages, etc…

Je n’oublie pas qu’il en faut pour toutes les bourses, selon l’expression consacrée.

Je n’oublie pas enfin que ma vocation première est celle de  »conseilleur et d’éveilleur de goût ». Certes, point n’est besoin d’être grand clerc, pour distinguer ce que l’on aime de ce que l’on n’aime pas. L’instinct de tout bon vivant, amateur de bonne chère est le meilleur des garde-fous.

Néanmoins, les conseils d’une personne avertie sont toujours précieux, et c’est là que mon métier prend tout son sens.

Vous accueillir, vous écouter, répondre à vos interrogations, trouver la solution qui répond à vos exigences, vous suggérer un produit en fonction du plat que vous préparez, me mettre en quatre pour vous fournir le millésime rare que vous convoitez, préparer un paquet cadeau comme s’il était unique, bref, être à votre service en donnant le meilleur de moi-même, et créer au fil du temps l’irremplaçable confiance, voilà ce qui fait le sel de mes jours et porte mes espoirs.

Alors, l’essentiel, sera dans notre rencontre, l’essentiel ce sera ce que nous ferons ensemble.

A bientôt, je l’espère.

Frédéric.

(nb) Les pages qui suivent présentent l’essentiel visible. Elles seront régulièrement enrichies des nouveautés, et ont pour vocation de créer un premier lien entre nous. Je vous souhaite de les consulter avec plaisir, et reste à votre écoute.

L’épicerie
Le thé
Les vins